NOUVEAU DEFI POETIQUE : à partir de l'oeuvre d'art "Le baiser" de KLIMT

Publié le par Déborah

plume-crivain.jpg






A vos plumes !

Je vous invite à venir nombreux participer à mon nouveau jeu poétique. Il s'agit de créer un poème en vers ou en prose, sans thématique imposée, ayant comme point de départ la découverte (ou redécouverte !) de l'oeuvre d'art "Le baiser" de Klimt.
A vos plumes les Amis et amusez vous bien !
Comme les autres jeux poétiques, il n'y a pas de limite date pour envoyer vos créations poétiques...
Les illustrations à vos poèmes sont les bienvenues...





lebaiserdeKlimt.jpg
LES PARTICIPANTS

Déborah  Bernardeau (oiseau lyre)

Arlette Philbois (vers le ciel) lien

Coockers (le blog de Coockers) lien

Fuxy (le terrier des renards) lien

Laure H (educadurable) lien

Virginie (Edensland) lien

Ecureuil Bleu (Une bonne nouvelle par jour)  lien

Fabienne (bonheur de lire) lien

Marc de Metz (vivre nos vies à Metz) lien

Damien Verhée (La fleur sauvage) lien

Prince du désert ( poète de mytexte) lien

Loïc (le blog de Loïc de Trigon) lien
 
Aubert59 (les passe-temps d'Aubert59)  lien


Diogène (Socrate en délire)  lien

Tétrao (le blog de Tétrao) lien

Luminelle (le blog de Luminelle) lien

La Dame Mauve (Ecrimania et peinture) lien

Enriqueta (Les mots offerts) lien







  Ma participation 

 

 

Baiser sucré

 

 

Dans le cœur des amoureux

Il est ce nectar délicieux

Qui enlace des lèvres torréfiées

De désirs tendres et passionnés

 

Caresse des sens qui s’embrasent

Quand les bouches se fondent d’extase

Et viennent goûter aux fruits d’amour

Dans une étreinte de velours

 

Langues qui s’effleurent furtivement

Puis se dévorent langoureusement

Dans une danse fusionnelle

Torride baiser au goût de miel

Déborah Bernardeau






baiserdoisneau2.jpg


  La participation d'Arlette Philbois



Le baiser

Celui qui a réveillé mon coeur
En gardant ce doux souvenir
Marque ma jeunesse pour toujours
Vrai, il me fait encore frémir

Celui qui a scellé mon coeur
Pour m'emporter vers la vie
Est envahi plein d'ardeur
Sans lui, je n'ai plus d'envie

Celui qui berce mon automne
Nos ardeurs ont un peu vieilli
Le coeur reste en forme
Dans ce baiser à jamais uni

Arlette Philbois
Le 14/11/2008

  La participation de Coockers

Un baiser

            Un jour et pour l'éternité
                 Un baiser nous rapprochait
            Mélodie de mille saveurs
             Ombragée par cette peur

                  En nos corps que balbutiements
                  Pour un instant des plus ardents
                  Souvient toi de ce jour le premier
                      Les yeux fermés me rendit mon baiser

                  Depuis le chemin nous avons fait
                  Sans jamais même un instant séparés
                  Et dans des yeux comme un miroir
                  Le reflet du baiser d'un premier soir.

Coockers

  La participation de Fuxy, le renard


Le baiser

 

Bouche à bouche entre deux êtres amoureux

Amoureux réunis d’une manière inséparables

Inséparables comme le sont les amants serrés

Serrés l’un contre l’autre dans une étreinte

Etreinte buccale, geste d’amour romantique

Romantique comme un baiser sur la bouche

 

FUXY, le renard

 

31 mai 2009

 

  La participation de Laure H.

 

  Le baiser de lumière

 

Il l’entoure de ses bras

et la recouvre de lumière

Ses mains sur son visage

l’encadrent en un tableau aimé

qu’il aime à sculpter

encore et encore

 

Il s’enfouit tant en elle

qu’on ne le voit plus

submergé

il a plongé en ses parfums

en ses douceurs de peau offerte

en ses rythmes de cœur

qu’il serre dans sa main tout contre lui

comme un oiseau effrayé

qu’il ne veut pas voir s’envoler

 

Elle est noyée dans la lumière

les yeux clos

pour éclore en lui

 

Elle voudrait épouser toutes ses formes

se fondre en lui

se couler en sa chaleur

et devenir son soleil

mais de ses lèvres

il sème sur son visage

partout de petites étoiles

elle ne retournera jamais à la nuit

elle s’éclaire

 

Soudain l’on se demande

Mais de qui vient la lumière ?

 

Laure H.

La participation de Marc de Metz

Baiser prélude d’une conversation entre

amoureux

Amoureux complices dans intemporel

langage

Langage intime sensuel érotique suggéré à

l’autre

L’autre dans sensations exquises partage ce

dialogue

Dialogue sans mot pour n’y servir que le

bonheur

Bonheur de converser avec l’amour dans un

baiser


 

Marc de Metz

 

 

La participation de Prince du désert

 

 

Permettez moi que je pose
Les éxtremités de mes levres
Sur votre  bouche sensuelle
Afin d'éxtraire un doux baiser
Parfumé de votre rouge à levres
Mélangé de  salive savoureuse
Tel un delicieux nectar
Ruisselant comme de la rosée
De votre cavité bucale enflammée

 

Prince du désert



La participation de la Dame Mauve (Violette)



La-fille-du-lac-08-09-2008.jpg

Voyage d'un baiser

 

          Un petit baiser décide de prendre la route en commençant son périple sur le front, juste à la racine des cheveux bruns de la dulcinée endormie. Un peu timide, furtivement, il effleure les paupières closes sans s’attarder ; vers l’oreille, alors se dirige et se risque à y introduire la pointe de la langue… Pas de réaction… Dort-elle ou fait-elle semblant pour qu’il puisse continuer ? 

          Il s’enhardit, dans le cou, juste au creux de l’épaule, se pose appuyé… Un tressaillement… C’est bon signe. Premiers petits monts à escalader… va-t-il parvenir au sommet de sa course ? Lentement il les contourne, donnant de petit coup de langue mouillée et… Miracle ! Les pointes se dressent…

          Petit baiser devient plus conscient de son effet et entrouvre ses lèvres pour les refermer sur un dard, puis sur l’autre… Comme il se sent bien ! Si bien qu’il aspire goulûment ces délices.

          Baiser quitte à regret ces tertres… Par petites touches traverse l’estomac et vient se lover dans ce petit nombril où brille un diamant qui le gêne un peu. Pour ne pas être trop direct, pour faire durer le plaisir, il s’attarde sur les hanches rondes, sur les cuisses fuselées… Osera t-il aller plus loin ? La belle tressaille de plus en plus et confortablement s’installe…

          Il n’en faut pas davantage pour convaincre baiser à devenir plus pressant… Il descend lentement vers cette forêt douce comme de la soie qui de tempérée devient torride et… Un tremblement de terre le bouscule et l’engloutit… Il n’a pas envie d’être sauvé, juste noyé… Rescapé, quelques temps plus tard, il sourit, d’un sourire mouillé nommé plaisir mutuel assouvi.


Violette W-R le 31 05 2009 - tableau de 2008


La participation d'Enriqueta


Baisers légers aux lèvres effleurées
Eclosion de nos émois chuchotés
Tendres aveux et promesses ambrées
Faisant naître des rêves de fertilité

Baisers profonds aux langues passionnées
Cascade de nos émotions salées
Ardentes confidences mordorées
Faisant surgir nos songes de générosité

Baisers des amants aux corps enlacés
Volupté de tous nos sens enfiévrés
Rugissements fauves et enflammés
Pour que vienne au monde la créativité.

Enriqueta




La participation de Virginie

  Tout contre toi,
Je ferme les yeux,
Je ne suis plus que moi,
Impossible d'être mieux.

Tout contre toi,
Ennivré de ton parfum,
Je n'ai plus froid,
Ne pense a rien.

Perdue dans ta chaleur,
Noyée dans la douceur,
De tes bras,
Je sombre, tout contre toi.

Tu es ma forteresse,
ici, rien ne me blesse.
Je m'accepte , fragile,
Moi, l'indocile.

Tout contre toi,
Je sais pas comment te le dire,
Tout contre toi,
Je le murmure dans un soupir...

Je t'aime,ces simple mots,
Je t'aime, je n'ai jamais su le dire assez tôt.

Virginie

1176683.jpg 

La participation d'Ecureuil Bleu


Ivresse du premier baiser

Elle, sur un tapis de fleurs agenouillée,
Couverte de bijoux et de ronds colorés,
Mince et pamée...
Lui, cou de taureau, carré,
Se penche vers elle pour l'embrasser,
Dans sa cape l'a enroulée...
Seuls au monde dans la nuit étoilée,
Pour ce premier baiser...  


 Ecureuil Bleu 



La participation de Damien


DEUX ADOLESCANTS PREMIER BAISER...

Ils patientaient devant le lycée
Du haut de leurs quinze ans,
Ils étaient pâles et tremblants,
Ne savaient pas trop où aller.
Des petits mots ici ou là,
Echangés comme des trésors,
A l'heure où l'on découvre son corps,
La cloche a sonné, elle n'attend pas;
Devant l'arrêt de l'autobus,
Qui est en retard comme par enchantement,
Dieu agissant en maître du temps,
Deux adolescants ne se regardent plus...
Le trac, le vertige d'aller vers l'autre
Puis un début maladroit de conversation,
Dieu soudain envoie Gabriel en apôtre,
Et les quatre lèvres se rapprochent, exaltation.
La chaleur se mélange au rythme du baiser,
Le seul, l'unique, le tout premier,
Un monde s'arrête soudainement
Jusqu'à ce qu'apparaisse violemment,
Ce satané autocar du desespoir,
Qui va les séparer jusqu'au lendemain,
Vivement la récré! Vivement demain!

 

Damien Verhée




La participation de Loïc



AMOUR, AMITIE


amour.jpg
 

« Je t’embrasse… »

 

J’ai appris cette langue, ces mots

Et je ne sais plus s’ils sont beaux.

Je les ai dit, souvent, peut-être comme vous,

De façon mécanique, voyez-vous.

 

Il faudrait que je laisse, bien des fois,

Mes lèvres sans voix.

Qu’elles soient les messagères muettes

Pour, au cœur de l’autre, faire la quête.

 

C’est vrai qu’elles savent trouver et se poser,

Sur le bon endroit du corps, pour exprimer

Seules, notre amour ou notre amitié.

Sans mots, leurs messages sont délivrés.

 

Alors, ouvrez-leur la liberté,

Car, bien éduquées,

Vos lèvres sauront avouer

Vos plus intimes pensées.

 

« Je t’embrasse… »

Je crois que je peux, maintenant, le dire

Et l’écrire,

Car, sur ces mots, avant de les envoyer,

J’ai déposé un baiser.


Loïc



La participation de Diogène



Elle a la voix douce et chantante,
Un sourire hardi en ses yeux troublants
Et un goût sans répit pour les tendres caresses.

La foudre un jour est tombée sur moi au contact de ses lèvres,
Baiser magma sur le chemin de mémoire,
Transformant mon repaire de calme triste
En lieu oublié de musique ensoleillée.

Et comme rien de moi ne se refuse à l’aimer irréparablement,
J’arpente les profondeurs trop vraie
Et trop fausses aussi de nuits
Éclatées aux arêtes secrètes de spleens inquiets.

Parce que lorsqu’elle n’est pas là
Je suis comme séparé de moi,
Dissocié par la vive carence
De ce baiser magma sur le chemin de ma mémoire.

 
Et malgré le battement passionnel
De l’onde brûlante du sang qui me porte,
Je ne me parle plus…
Je me renonce en elle !

 

 

Diogène


La participation de Tétrao


Votre baiser

 

La lumière de l’aurore

Qui Vous entoure,

En ses étoiles dorées,

Toutes effeuillées d’argent,

 

Quand elle nuage nos vêtements,

Traversant les damiers,

Les bouquets, les rondeurs,

 

S’attarde sur Vos bijoux

Et Vous tournoie autour.

 

Alors, Ma Lorelei,

Agenouillée, offerte,

Aux voiles d’organdi,

Aux lits de fleurs des champs,

Aux rebords du rocher,

 

S’abandonne au baiser.

 

Tétrao

 

 

La participation de Fabienne

 

Le baiser


Moment intense,
tant attendu, tant rêvé,
et je me retrouve là,
serrée tout contre toi.


Tes bras m'entourent,
tes mains , tes lèvres ,
caressent mon visage,

je me sens si bien .


Je me laisse aller,
entre tes bras,
je ressens tant de tendresse
et de douceur .


Je voudrais
arrêter le temps,
et faire de cet instant ,
une éternité.


Une chose est sure, à présent,
comment te le dire ,
c'est mon coeur qui te parle :
Je t'aime et j'ai besoin de tes baisers.


redir?src=image&clickedItemURN=http%3A%2

 

La participation d'Aubert59

 

Un baiser, ça veut dire tant de choses,
Un baiser, ça éveille l'enfant,
Un baiser, c'est un geste d'amitié,
Un baiser, c'est un signe de paix,
Un baiser, ça réconcilie,
Un baiser, c'est l'amour,
Un baiser, c'est la rencontre
Un baiser, c'est le monde entier,
Un baiser, ça sauve
Un baiser, ça rapproche
Un baiser, c'est gratuit,
Un baiser, c'est un beau cadeau

 

Aubert59

 

 

La participation de Luminelle

 

 

 

 

bisous.jpg


Ambiance intimiste, velours et obscurité,
Ma soirée de dimanche j'ai réservée
Pour aller admirer mon acteur préféré...

Ce soir, en spectacle il s'est donné,
Pour, devant son public interpréter
Le rôle de "Mirlo le Déjanté"...

En coulisses, son trac il a abandonné,
Coeur palpitant mais déterminé,
Avec brio, son rôle il a interprêté.

Mon numérique, LA Star a flashé,
Mes yeux se sont émerveillés,
Incontestablement, il m'a transportée.

Représentation achevée, ovationné,
Les planches, vainqueur, il a quitté
Puis, son public a rencontré...

Progressivement, de moi il s'est approché,
Sur sa joue a humblement accepté
Que je dépose un mémorable baiser...

Luminelle - 08/06/2009

 

 


 

Commenter cet article

Violette dame mauve 03/07/2009 17:00

Le lien que tu as mis avec mon pseudo n'est pas celui qui correxpond au blog où j'ai mis le jeu d'écriture. C'est celui-ci : www.marinachili.com "Ecrimania et Peinture"

Déborah 04/07/2009 15:32



Coucou Violette,

Normalement le lien doit marcher... Gros bisous et bonne journée
Déborah



Luminelle 10/06/2009 22:12

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai relevé ce défi... merci à toi.Je publierai dans les prochains jours ma participation à ton défi "les beaux souvenirs ne meurent jamais".Bonne soirée. Bisous. Lumi

Déborah 11/06/2009 22:43


Alors j'attends ta participation avec beaucoup d'impatience Lumi
Passe une excellente soirée.
Bisous
Déborah


Luminelle 08/06/2009 21:42

Bonsoir Déborah,je t'informe que j'ai publié ce soir mon texte sur ce défi...Je te le mets à suivre.Bonne soirée. Bisous. LumiAmbiance intimiste, velours et obscurité,Ma soirée de dimanche j'ai réservéePour aller admirer mon acteur préféré...Ce soir, en spectacle il s'est donné,Pour, devant son public interpréterLe rôle de "Mirlo le Déjanté"...En coulisses, son trac il a abandonné,Coeur palpitant mais déterminé,Avec brio, son rôle il a interprêté.Mon numérique, LA Star a flashé,Mes yeux se sont émerveillés,Incontestablement, il m'a transportée.Représentation achevée, ovationné,Les planches, vainqueur, il a quittéPuis, son public a rencontré...Progressivement, de moi il s'est approché,Sur sa joue a humblement acceptéQue je dépose un mémorable baiser...Luminelle - 08/06/2009

Déborah 10/06/2009 07:49


Un baiser VIP pour une Lumi aux mots enchantés ! Bravo pour ta jolie participation à mon défi poétique Lumi... Dis-donc, ça doit être sympa, d'avoir le droit de faire une bise à une star. Ce
week-end justement je vais à un festival : Montereau confluences et je vais voir Bénabar, Grand Corps malade, Julien Clerc... Je doute de pouvoir les approcher de suffisamment prés, pour leur
demander un autographe (ou leur faire la bise ! ) mais sait-on jamais ! Merci Lumi pour ta participation à mon petit jeu
poétique. Elle est à présent visible sur "Oiseau lyre".
Bisous et bonne journée
Déborah


aubert59 06/06/2009 19:30

je te propose Un baiser, ça veut dire tant de choses,Un baiser, ça éveille l'enfant,Un baiser, c'est un geste d'amitié,Un baiser, c'est un signe de paix,Un baiser, ça réconcilie,Un baiser, c'est l'amour,Un baiser, c'est la rencontreUn baiser, c'est le monde entier,Un baiser, ça sauveUn baiser, ça rapprocheUn baiser, c'est gratuit,Un baiser, c'est un beau cadeauCe baiser pour Oiseau Lyre:   www.leblogdedeborah.comavec toutes mes amitiés

Déborah 08/06/2009 12:42


Merci à toi Aubert59 pour ta jolie participation...
A bientôt sur "Oiseau lyre" ou sur ton blog.
Mes amitiés
Déborah


Maïlyse 05/06/2009 22:41

Bonsoir Déborah,Tout ces baisers sont merveilleux dis moi, c est super les mélanges de plumes et d'idées...Je prend note et dès qu'une inspiration arrivera et bien je viendrai te déposer ma participation...Bises amicales et douce soirée à toué...A bientôt ma compatriote

Déborah 08/06/2009 12:06


Bonjour Maïlyse,

Merci pour ton post sympa... C'est vrai que la thématique du baiser a inspiré de nombreuses jolies plumes... Il ne manque plus que la tienne !
Bisous Maïlyse et à bientôt chère compatriote !
Déborah