Délices d'amour

Publié le par Déborah

 

 

Délices d’amour

 

Sourires courant au creux du cou

Baisers volés qu’on vient cueillir

Comme un péché d’un geste fou

Quand les corps s’embrasent de désir

 

 

Quand les corps s’embrasent de désir

Et sur le sol viennent à glisser

S’entremêlant dans un soupir

Où communient deux coeurs liées

 

Où communient deux coeurs liés

Par un Amour aux mille délices

Scellé d’un sceau d’éternité

Jouissance d’âmes qui s’unissent

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans créations poétiques

Commenter cet article

Asicq 07/07/2009 22:44

"... dans un soupir"à ne plus en finir.Bonjour Déborah,joli texte, comme d'hab.

Déborah 08/07/2009 11:45


Bonjour M'sieur Asicq,

Comme tu vois mes neurones ne sont pas encore en vacances... même si ils vont y être, vacances à l'étranger oblige
durant quelques semaines... J'espère que ton projet musical avance... Je passerai te faire un coucou dés que j'aurai un moment.
Amicalement
Déborah


Luminelle 07/07/2009 19:57

Bonsoir Déborah,serais tu un peu... coquine ? lolEn tout cas, tes mots sont tout en douceur.Bonne soirée. Bisous. Lumi

Déborah 08/07/2009 11:36


coquine, moi ? Non je ne crois pas... Merci pour ton gentil post Lumi
bises
Déborah


ANITAYA 07/07/2009 11:51

merci pour "la dmoiselle qui a perdues ses ailes depuis longtemps mais qui a gagné une ame" dit on   lol....bisousanitaya

Déborah 08/07/2009 11:15


Rassure toi Anitaya... moi aussi j'ai perdu mes ailes de demoiselle... puisque je suis mariée depuis 3 ans
bisous
Déborah


ANITAYA 06/07/2009 23:06

bonsoir déborahhum , délicieux...bisous anitaya

Déborah 07/07/2009 11:46


Merci Anitaya... Gros bisous gentille demoiselle
Déborah


coockers 06/07/2009 22:44

l'Amour à l'infini............impossible de tarir d'éloges.........Source inépuisable de pensées..............au plaisir..........

Déborah 07/07/2009 11:45


oui l'amour est ce souffle de vie qui nous guide sur le chemin de l'existence. au plaisir Coockers. Complètement overbookée en ce moment mais dés que j'ai un instant je passe te voir.
Au plaisir de te lire à mon tour
bise
Déborah