Souvenirs d'école

Publié le par Déborah

Souvenirs d’école

 

 

De son tableau rieur aux craies multicolores

Il sent bien que le temps se délite sous ses mots

Et alors que déjà les minutes s’évaporent

La cloche de l’école teinte en son cœur gros

 

Rassembler ses souvenirs dans son cahier journal

Et recueillir fébrile les fragrances mémorielles

De ses années de classe perdues dans les dédales

De ses souvenirs de maître que la retraite appelle

 

Resteront en son âme des lettrines bouclées

Et des paroles d’enfants germant en son esprit

Comme autant de regards teintés de vérités

Sur le monde dans lequel l’école les a instruit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans créations poétiques

Commenter cet article

marie 20/07/2009 11:58

Que de souvenirs me reviennent en ma mémoire. Mon institutrice,les tables , les blousses, la plume et l'encrier, le buvard , les doigts tachés, les coup de régles sur les doigts , les punitions ahhh grand dieu que de souvenirs si loin mais pourtant si vivace dans ma mémoire . C'est fou comme ce monde est resté endormit dans mon esprit .  Tu m'a offert un voyage dans le passé par ton texte .Gros bisous mon amie Marie

Déborah 21/07/2009 17:06


Je suis contente gentille Marie de t'avoir fait revivre par mes mots tes souvenirs d'école... sauf les coups de règle (car c'est tout de même un mauvais souvenir). Je suis plus jeune que toi et
pourtant moi aussi j'ai connu les coups de règles sur les doigts... C'était encore dans les "us et coutumes" scolaires dans les années 80.... Aie !!!
gros bisous gentille Marie
Déborah


Satine 20/07/2009 11:03

Même si enseigner devient de plus en plus difficile, il y a toujours en nos pensées des sourires d'enfants et des mots qui nous font sourire. Les années passent, on ressort les anciennes photos de classe et on se surprend à se souvenir de tous les prénoms et de beaucoup d'anecdotes malgré le temps qui défile. L'espace d'une année, ce sont nos enfants pour lesquels on travaille et qu'on essaie d'instruire au mieux.

Déborah 21/07/2009 17:01


Oui je pense comme toi : pendant une année ce sont "nos enfants", ceux que l'on veut faire "grandir intellectuellement" par le savoir enseigné... Je suis une jeune professeur des écoles et à la fin
de ma première année d'enseignement j'ai ressenti un gros pincement au coeur le dernier jour de l'année, quand les grandes vacances sont arrivées... alors je suppose que le départ à la retraite
doit être encore plus difficile...
Bisous et bonne soirée à toi Satine.

PS : es-tu professeur des écoles toi aussi ? Si oui dans quelle région enseignes tu ?


Corinne 19/07/2009 23:21

bonsoirsuper souvenirsbisous

Déborah 20/07/2009 10:18


merci beaucoup Corinne pour ce trés gentil post
Bisous et bon lundi !
Déborah


didier rené 19/07/2009 22:14

Déborha tu vas me trouver un peut lourdmais je devoir un autre com sur "quel méier"je e souhaite de tout mon coeur de profiter de cette joie d'être maman je suis papa et maintenant grand-papa c'est le top des topbien il à eu des moments difficiles mais si peuà tout bientôt D R

Déborah 20/07/2009 10:15


Espèrons que ce rêve devienne bientôt réalité....Avec mon mari, devenir parents est notre voeu le plus cher...
A bientôt
Amitiés
Déborah


didier rené 19/07/2009 22:03

bonsoir Déborhamerci pour ce souvenir d'école qui bien sure me rajeunit pas mais éveille en moi de très bon moments bonne soirée amitié D R

Déborah 20/07/2009 10:12


Bonjour,

Ravie que ce souvenir d'école t'ait fait revivre en pensées de bons moments
Etant professeur des écoles, cet "univers scolaire" est pour moi mon quotidien...
Bonne journée à toi
Mes amitiés
Déborah