Rentrée des classes

Publié le par Déborah

 

Rentrée des classes…

 

Ce petit message pour vous informer

Que ma rentrée s’est bien passée

Elèves autonomes pleins de vie

De mon  école de Burgondie

 

De mon école de Burgondie

Où j’enseigne depuis cette année

Aux CE2 , CM aussi

Trois classes en une rassemblées

 

Trois classes en unes rassemblées

D’un tout petit village de l’Yonne

Où j’exerce ce très beau métier

Qui jour après jour me passionne

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans MOMENTS DE VIE

Commenter cet article

Cristal 05/09/2009 09:19

Bonjour DébJe vois que ta rentrée des classes s'est bien passée, super...quant à moi je fais une petite pause blog, donc si je ne passe pasne t'inquiète surtout pas.Bon we à toi et je t'envoie de gros bisousà bientôt

MADINE 05/09/2009 07:29

Hello mon amie, comme tu as pu le constater je n'ai pas eu le temps cette semaine de bloguer, trop tendu en magasin avec mes 3 planqués-syndiqués, et surtout on a quasiement fait le podium chaque jour des 3 meilleures évolutions société sur le Chiffre de l'an passé, même date. Je sors de trois semaines sans aucun jour de repos en travaillant comme un dingue, 70h semaine, et en rentrant juste pour me coucher la plupart du temps.Pas de jour de repos, du stress à gogo, et la pression d'une infime partie de l'équipe avec qui c'est trés "chaud". Je sais que des jours moins difficilent vont fatalement arriver, et les attends comme on attends le Messie., je t'embrasse et à bientôt. Evidemment j'ai eu beaucoup de pensées pour toi Jeudi matin en allant faire la rentrée de mes puces, Té entre en CP et Lolo en CE2.

coockers 04/09/2009 23:11

Puisque ton métier est une passion........Cela ne sear pas...... "   asrérix"......et péril.....Bonne nuit.........

Arlette Philbois 04/09/2009 19:11

Bravo mon amie, l'enseignement amène du bonheur, un beau métier...BISOUS MON AMIE

sarah frane 04/09/2009 18:00

je n'ai pas pris les alertes mail dans le bon ordreen fait, je te parlais de ta rentrée sous l'autre articleheureuse que cela se soit bien passée, mais avec une Deborah comme toi, comme maîtrese, il ne pouvait en être autrementplein de bisoussarah