L'ami(e) imaginaire

Publié le par Déborah

 

 

L’ami(e)  imaginaire

 

 

Je t’entends dans la nuit quand tu frappes à mon cœur

Et que sonnent les soupirs qui assoupissent l’esprit

Comme un ange prés de moi en luciole de mes heures

De tes ailes qui enveloppent mon âme endormie

 

Je sais que tu n’existes que dans mes rêves d’enfant

Comme une réminiscence de l’innocence perdue

Et pourtant en mon âme tu bruisses ardemment

Car je le sais de toi je ne serai jamais déçu

 

 

Tu es cette part de moi qui ne veut pas grandir

Et qui s’attarde en vain sur les chemins d’enfance

Syndrome de Peter Pan ou angoisse de vieillir

Ami(e) imaginaire qui berce mon inconscience

 

 

 

Publié dans créations poétiques

Commenter cet article

coockers 08/07/2009 16:04

L'ami imaginaire est une présence rassurante......Qui est toujours à l'écoute et c'est le seul qui nous écoute.........Au plaisir......

Déborah 08/07/2009 22:17


oui et au moins on est sûr qu'il ne viendra pas nous contredire !
Amicalement
Bonne nuit Coockers !
Déborah


Maïlyse 07/07/2009 22:14

Bonsoir Déborah,Que cet ami (amie) est bon de le rêver car parfois on ressent sa présence à nos côtés, il est bon de sentir sa chaleur pour apaiser parfois nos maux d'enfant adulte qui vivent... Restons le plus longtemps avec notre ame d enfant...Je te souhaite une douce soirée ma voisine burgondineGris bisous du soirMaïlysetrès joli poème....

Déborah 08/07/2009 11:39


Bonjour Maïlyse,

Oui cet ami imaginaire (en l'occurence un ours en peluche parfumé à la lavande) m'est trés précieux.. Etre adulte n'est pas toujours facile et garder une part d'enfance en moi est un peu comme une
soupape de sécurité pour affronter les difficiles épreuves de l'existence.
Gros bisous ma voisine burgondine et merci à toi pour ton gentil post
Déborah


Luminelle 07/07/2009 20:02

Pas de risque d'être déçue, en effet...Mais dans la vie nous avons tous besoin de véritables amis,ceux qui nous comprennent, qui ne jugent pas tout en disant ce qu'ils pensent, qui sont à notre écoute, sans rien attendre en retour, qui sont sncères dans leurs démarches sans chercher à être valorisés ou à se donner bonne conscience...Ils sont rares mais ils existent, et c'est un vrai bonheur.Bonne soirée. Bisous. Lumi

Déborah 08/07/2009 11:37


Merci pour ton post Lumi... On va dire que cet ami imaginaire est un moyen de me rassurer, de ne pas perdre pied...
bises
bonne journée à toi
Déborah


damien verhee 07/07/2009 19:39

C'est un joli texte, qui pourrait s'adapter aux "doudous" de la petite enfance...Perso, je ressens cet ami imaginaire dans la présence autour de moi, de mon papa, disparu en Janvier. Je t'envoie plein de poutous....Je garde la puce pendant que Mél essaye de récupérer un peu....Cette cocotte vit la nuit!!!! Grrrr............

Déborah 08/07/2009 11:35


Oui et tu as raison Dam... comme je te le disais dans un post il y a quelques temps, ton papa est toujours à tes côtés pour veiller sur toi, n'en doute jamais...
Pleins de bisous à vous trois (car je crois que tes deux autres puces sont en vacances chez leur maman ?!).
Tu vas devoir encore patienter un peu avant qu'elle fasse ses nuits... mais bon d'ici un ou deux mois cela devrait aller mieux...
Déborah


dine 07/07/2009 17:37

amie imaginaire pour beaucoup, amie réel pour plus encore, mais l'on est au moins sur de ne pas être déçu c'est certain. Mais je peux te dire que même dans le virtuel on peu aussi vivre des moments magiques et magnifiques, des beaux partages entre les mots et la sincérité... Très joli écrit en tout cas. Je t'embrasse fort

Déborah 08/07/2009 11:25


Coucou Dine,

Oui l'ami(e) imaginaire révèle en partie ma peur d'être déçue en amitié et les différents échecs essuyés dans ce domaine...  Pourtant comme je te le disais l'autre jour, je continue à croire à
l'amitié... qu'elle ait un point de départ virtuel ou non, je crois que ce sentiment est un des pivôts de l'existence, à égalité avec l'amour, bien que de nature différente assurément.
Je t'embrasse fort également mon amie
Déborah